Vous êtes ici : Accueil >> Prières

Neuvaine du premier vendredi


« Mon Cœur est vôtre, prenez-le et réparez par lui »

A votre prière, unissez-nous, Seigneur Jésus.

Seigneur Jésus, intercédant toujours sur l’autel comme Médiateur
auprès du Père pour vos frères les hommes,
unissez-nous aux pensées, aux actes, aux sentiments de votre Cœur.

A votre prière, unissez-nous, Seigneur Jésus.
A votre adoration...
A votre recueillement...
A votre silence éloquent...
A votre action de grâce...
A votre réparation...
A votre ardent amour...
A votre humilité...
A votre obéissance...
A votre douceur et à votre paix...
Du peintre Rupnik
Du peintre Rupnik

A votre bonté ineffable...
A votre sollicitude pour la conversion des pécheurs...
A votre zèle...
A toutes vos intentions...
A tous vos désirs...
A toutes vos volontés...
A votre charité universelle...
A votre union au Père Céleste...

CŒUR SACRE DE JESUS

  • Que votre charité nous anime.
  • Que votre science nous éclaire.
  • Que votre force nous soutienne.
  • Que votre miséricorde nous pardonne.
  • Que votre patience ne se lasse pas de nous.
  • Que votre volonté dispose de nous.
  • Que votre zèle nous embrase.
  • Que votre règne s’établisse en nous
    et par nous dans le monde entier.

ORAISON

Trinité adorable,
nous vous remercions de toutes les faveurs dont vous avez comblé
Sainte Marguerite-Marie et les confidentes de votre Cœur.
Nous vous demandons, par leur intercession,
les grâces que nous espérons obtenir par cette neuvaine.

Un jour, pendant son Adoration, Sr Josefa redisait cette prière et tandis qu’elle arrivait à l’invocation :

« Union intime du Cœur de Jésus avec votre Père céleste, je m’unis à vous »

Jésus lui apparut, le Cœur tout embrasé et lui dit :


« Cette oraison m’est si agréable et elle a une telle valeur qu’elle surpasse les prières les plus éloquentes et les pensées les plus sublimes que les hommes puissent m’offrir. Qu’y a-t-il en effet de plus grand prix que l’union de mon Cœur avec mon Père céleste ? Quand vous prononcez cette prière, vous pénétrez pour ainsi dire dans mon Cœur et vous adhérez au bon plaisir divin quel qu’il soit sur vous. Vous vous unissez à Dieu : c’est l’acte le plus surnaturel qui se puisse faire ici-bas, car vous commencez à vivre quelque chose de la vie du ciel, qui consiste dans la parfaite et intime union de la créature avec son Créateur et son Dieu. »

« Continue ta prière. Par elle, tu adores, tu répares, tu mérites et tu aimes ».

 
Plan du site   Mentions légales   Haut de page